SON OEUVRE

Publié le 17 Mars 2013

SA VIE D'ARTISTE
2) l'ombre et la lumière apprivoisées (1960-1980)
  • Les premières reconnaissances

Raymond aimait à dire :"On n'explique pas une vocation, on la constate. La peinture, c'est l'amour"

La peinture va bientôt commencer à lui rendre cet amour et les récompenses et  prix ne vont pas tarder à arriver.

GRAND PRIX DES HOUILLERES EN 1960, 

Grand prix des houillères

Grand prix des houillères

  •   Les artistes indépendants

Raymond va intégrer rapidement le groupement des artistes indépendants de Lens.

Ce mouvement est très ancien puisqu'il a été crée en 1945. Ce mouvement avait pour but de permettre aux artistes peintres amateurs et aux "peintres du dimanche" de se livrer à leur distraction favorite. Ces artistes peignaient alors dans l'arrière salle d'un café de Lens et exposaient dans un baraquement place du Cantin . Cette association va prendre de l'envergure sous la direction d'Alfred Sorriaux qui en prenda la présidence de  1949  jusqu'à son décès  en 1999. Cette association qui existe toujours actuellement et est dirigée par Jean-Claude Ducrocq ,participait et participe encore à de nombreux salons régionaux, nationaux et internationaux,expositions et manifestations diverses (peintres dans la rue...)

Avec une poignée d'hommes ,la plupart mineurs, ce groupement des artistes indépendants va permettre à de nombreux artistes de s'exprimer et de se faire connaitre.

Leur passion était de promouvoir l'Art Populaire au sens noble du terme. Raymond deviendra un des piliers des artistes indépendants avec ses amis Simon Biernacki, Alain Delbart et tant d'autres. 

Raymond à gauche avec ses amis Simon( au milieu ) et Alain (à droite de la photo.)

Raymond à gauche avec ses amis Simon( au milieu ) et Alain (à droite de la photo.)

Raymond et Simon lors d'une journée "peintres dans la rue" à Aubigny au Bac

Raymond et Simon lors d'une journée "peintres dans la rue" à Aubigny au Bac

Raymond est au 4ème rang tout à gauche sur cette photos des membres du groupement des artistes indépendants

Raymond est au 4ème rang tout à gauche sur cette photos des membres du groupement des artistes indépendants

la notoriété de Raymond va donc petit à petit s'accroître grâce à des expositions et salons dans lesquels il remporte souvent les premières récompenses

1962 1er grand prix de la ville de LENS

1965 1er grand prix de la ville d'HESDIN

1968 1er grand prix de la ville de ST POL sur TERNOISE; la toile sera acquise par le musée de la ville

 

grand prix de Bully les Mines
grand prix de Bully les Mines

grand prix de Bully les Mines

grand prix de la ville de LENS

grand prix de la ville de LENS

Raymond devant 2 de ses toiles primées "LE PORT "et "BOULOGNE"
Raymond devant 2 de ses toiles primées "LE PORT "et "BOULOGNE"

Raymond devant 2 de ses toiles primées "LE PORT "et "BOULOGNE"

différentes exposrécoù des récompenses sont remises à Raymond
différentes exposrécoù des récompenses sont remises à Raymond
différentes exposrécoù des récompenses sont remises à Raymond
différentes exposrécoù des récompenses sont remises à Raymond

différentes exposrécoù des récompenses sont remises à Raymond

  • La transmission

Raymond veut par dessus tout transmettre sa passion de la peinture .

Dans sa ville de Bully les mines , au club "ARC EN CIEL"il va  se pencher sur les réalisations d'artistes en herbe. Il leur propose un motif et les enfants doivent mettre les couleurs qui leur plaisent. 

 

Raymond et ses petits artistes

Raymond et ses petits artistes

Il va commencer également à intervenir dans les collèges.

Il y sensibilise les élèves à toutes les formes d'art, le démystifie et leur rend plus accessible.

SON OEUVRE

Il va donc tout naturellement prendre des fonctions de professeur à l'école municipale de peinture de Lens.

Raymond à l'oeuvre
Raymond à l'oeuvre
Raymond à l'oeuvre

Raymond à l'oeuvre

  • Son investissement au service  ​de l'art

Autre versant de son talent, des oeuvres grandioses ...

Certaines de ses  oeuvres sont grandioses et symboliques et seront exposées lors des diverses manifestations locales ou dans des centres qui mettent l'Art en avant.

En 1979, Raymond va créer une fresque murale de 10 mètres de long ayant pour thème les différentes formes de l'art.

Il représentera ainsi les arts du cirque, la musique, la danse et la peinture.

Ces différents panneaux orneront jusqu'à sa destruction les murs du centre culturel Albert Camus de Lens. 

Raymond peindra donc dans ce contexte une immense toile représentant "La joconde se promenant dans les corons"

Oeuvre sans aucun doute prémonitoire puisque le centre  Albert Camus est le site d'implantation de l"actuel Louvre-Lens.....

 

la Joconde de Raymond Juskowiak

la Joconde de Raymond Juskowiak

Raymond réalise également les décors pour des manifestations locales.

Il  est depuis 1970 le chef décorateur du stand de prestige de la foire commerciale de Lens.

Avec ses amis des artistes indépendants de Lens, il travaille à la réalisation de panneaux décoratifs d'une surface de 600 m² sur des thèmes plus variés les uns que les autres ( l'arche de Noé, les télécoms, les contes de Perrault, les chemins de fer, le cirque, Alice aux pays des merveilles....)

Cette aventure a débuté en 1953 sous la férule de Mr Trognon, président à l'époque de l'harmonie. Celui-ci souhaitait présenter un concert original et avait voulu que 3 oeuvres musicales soient représentées sur toiles. Madame Sorriaux (épouse du président de l'époque des artistes indépendants) avait donc cousu des draps pour réaliser ces 3 panneaux....

Et ce fut le début des décors de la foire commerciale...

Jusko et ses amis devant leurs travaux artistiques
Jusko et ses amis devant leurs travaux artistiques
Jusko et ses amis devant leurs travaux artistiques
Jusko et ses amis devant leurs travaux artistiques

Jusko et ses amis devant leurs travaux artistiques

  • Le timbre commémorant le cinquantenaire de l'immigration polonaise

En 1970,   l'AEP (association d'éducation populaire ) "MILLENIUM" sollicite l'émission d'un timbre commémorant l'arrivée massive des polonais en France. Ce timbre se doit d'être un vibrant hommage aux milliers d'émmigrés venus apporter à la France meurtrie d'après guerre 14-18  le réconfort de leur aide.

Mrs PAPALSKI et SZYDLAK respectivement président et secrétaire général de cette association seront les fers de lance de ce projet.

Ils vont devoir remplir de très nombreuses formalités avant que le projet ne se concrétise.

 

l'accord ministériel pour l'émission du timbre

l'accord ministériel pour l'émission du timbre

Un concours est donc lancé pour élaborer une maquette évoquant le mieux cet évènement.

Raymond "Jusko" va remporter le concours parmi 30 projets.

Raymond remporte ce concours
Raymond remporte ce concours

Raymond remporte ce concours

Dans cette maquette,  Raymond a voulu méler les tonalités sombres de la mine à la gaiété des couleurs du folklore polonais

costume traditionnel polonais

costume traditionnel polonais

Raymond devant la maquette de son timbre
Raymond devant la maquette de son timbre

Raymond devant la maquette de son timbre

 

Des paysans , un baluchon sous le bras, laissent derrière eux leur  village polonais et son clocher pour se diriger vers les champs, les mines ou l'industrie française.

Ce projet va inspirer le graveur Pierre Becquet et donner ce timbre auquel sera associé le nom de Raymond

 

Son timbre
Son timbre

Son timbre

Le timbre est officiellement lancé

les honneurs
les honneurs

les honneurs

Ce timbre est mis à la vente et plusieurs cartes premiers jours sont émises dont voici quelques exemples

SON OEUVRE
SON OEUVRE
SON OEUVRE
SON OEUVRE
SON OEUVRE

Raymond va donc ainsi, gràce à cette reconnaissance, entamer  une carrière internationale en commençant par l'Allemagne et la Pologne.

 

 

désolé pour le manque de traduction ......
désolé pour le manque de traduction ......
désolé pour le manque de traduction ......
désolé pour le manque de traduction ......

désolé pour le manque de traduction ......

Et ce sera le début des années dans la lumière

 

3 ) Dans la lumière... l'apothéose (1980-2008)

 

Raymond, notre petit "Bobby " de Calonne devient JUSKO...

En 1980, Il expose au Palais Du Luxembourg à Paris dans la salle de l'orangerie sous la présidence de Monsieur Alain Poher,président du Sénat à cette période 

 

L'affiche de son exposition
L'affiche de son exposition

L'affiche de son exposition

Monsieur Poher signant le livre d'or de l'exposition
Monsieur Poher signant le livre d'or de l'exposition

Monsieur Poher signant le livre d'or de l'exposition

quelques messages tirés de ce livre d'or
quelques messages tirés de ce livre d'or
quelques messages tirés de ce livre d'or
quelques messages tirés de ce livre d'or
quelques messages tirés de ce livre d'or

quelques messages tirés de ce livre d'or

Il reçoit en 1983 le grand prix Alexandre Boiron ,artiste de la région Nord-Pas de Calais exposé au Louvre.

SON OEUVRE

Dès 1984,il devient sociétaire des artistes indépendants de Paris .

Il est au cours d'une de ses nombreuses expositions parisiennes remarqué par une galerie,la galerie "ARTS VIVANTS" qui lui propose alors d'exposer au Japon

le courrier qui lance Jusko sur une carrière internationale

le courrier qui lance Jusko sur une carrière internationale

Jusko accepte sans hésitation

SON OEUVRE

Les conventions sont signées et la peinture de Raymond sera désormais connue mondialement

SON OEUVRE
SON OEUVRE

En 1989, la reconnaissance vient également de l'éducation Nationale.

Pour son dévouement  et son engagement auprès de la jeunesse, Raymond est justement fait chevalier des palmes académiques

 

la récompense et la reconnaissance
la récompense et la reconnaissance
la récompense et la reconnaissance

la récompense et la reconnaissance

Jusko, dès lors, deviendra invité d'honneur dans de nombreux salons du Nord et du Pas De Calais .

Il exposera à la galerie Belmont de Nice et deviendra exposant permanent à la galerie Horizons de Lille.

Mais il gardera constamment cette gentillesse et cette simplicité de l'homme du Nord.

Sa reconnaissance internationale ne lui montera jamais à la tête  .

IL fera sa dernière exposition dans une petite galerie arrageoise en 2007

SON OEUVRE

Quel plus Bel Hommage que celui rendu par Monsieur André Delelis à celui qui était pour nous notre Papimond.....

Pour d'autres Bobby

Pour d'autres encore JUSKO

et pour tous Monsieur RAYMOND JUSKOWIAK

SON OEUVRE

Et comme il aimait lui-même à le dire

" Le secret de peindre, c'est de travailler, tous les jours si c'est possible. Il faut se garder d'être satisfait de ce que l'on fait et toujours exiger beaucoup de soi-même.

Et bien que l'on sache qu'on n'y arrivera jamais, il faut chercher sans relache à atteindre la perfection..."

Rédigé par JEAN-CLAUDE JUSKOWIAK

Publié dans #MY ARTIST'S NAME IS JUSKO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Amitié liévinoise , mon regretté père travaillait à la fosse 3 de Lens de St Amé, né en 24 il a peut être travaillé avec le vôtre, 27 Déc 1974 ou 42 mineurs furent tués, triste jour la catastrophe qui laisse encore des traces dans nos mémoires nous fils et filles de mineurs .
Au plaisir de parcourir à nouveau ce blog, christian ed levesano.
Répondre
C
c'est fort gentil de votre part
Amicalement JCJ
C
Peut être allons nous le savoir JCJ , je connais un ancien mineur encore parmi nous qui était galibot avec mon père à St Amé de la fosse 3 de Lens .
Je prends contact d'ici peut avec lui, amitiéliévinoise Christian ed levesano.
C
merci de votre commentaire et de vos amitiés
peut être nos pères ont-ils été copains de fond, surement au vu des dates
malheureusement nous ne le saurons jamais
au plaisir JCJ
J
son oeuvre commence à se mettre en route
Répondre
P
Bonsoir,
Mon nom est Patricia Till née David. Mes parents étaient amis de vos parents et je me rappele beaucoup de leur gentillesse. Votre mère qui nous tailler nos Habits et votre père toujours dans son atelier à faire de magnifiques tableaux.
Moin pére est décédé ce mois et nous avons découverts 8 magnifiques tableaux de JUSKO.
Très talentueux, très simple.